C’est avec beaucoup de plaisir que je vous accueille ici.

J’ai envie de partager avec vous des réflexions, des outils, des réussites et des remises en question, des découvertes et des conseils. Et peut-être bien d’autres choses encore qui ne me viennent pas à l’esprit pour le moment.

Je me passionne pour le mental, non pas parce que c’est bien à la mode en ce moment, mais parce que depuis très longtemps j’ai pris conscience de son influence, surtout à cheval. Et, quand j’ai réalisé l’impact de ce qui se passe là-haut sur tout le reste, il m’a été impossible de ne pas chercher à en savoir plus. Alors je me suis formée, j’ai lu, beaucoup, j’ai écouté des neuroscientifiques, j’ai appliqué, …  Tant et si bien qu’aujourd’hui, je ne peux plus dissocier ma progression technique du développement conjoint de mes capacités mentales. Savoir gérer mes émotions, garder mon calme, ne pas stresser, aborder une compétition ou un défi dans le bon état d’esprit …

Je ne vous dirai pas que j’y arrive parfaitement, que je gère tout à 100% et que je suis parfaite. Mettre « un genou à terre », je connais, j’ai expérimenté les moments de doute profond, de remise en question. Et, je pense que je les rencontrerai de nouveau. D’ailleurs, je ne lutte pas contre eux. Je ne cherche pas à les éradiquer. Je ne sais même pas si cela est possible. Ce que je veux, c’est en sortir plus forte et avoir appris quelque chose avant de les classer. Sinon, ils n’auront servi à rien.

Oui, la peur est compliquée à maîtriser, mais quand on y parvient, on en sort grandi.

     Oui, les doutes sont désagréables à vivre, mais quand on leur a répondu et que l’on a décidé, on en sort plus motivé.

          Oui, la remise en question est un passage délicat, mais quand on l’a accepté, on peut renaître.

Ne refusons pas de vivre ces moments, ils nous rapprochent de nous-mêmes, ils nous permettent de nous réactualiser, de savoir ce qui est important pour nous, de nous poser.

Certes cela ne se fait pas du jour au lendemain, mais nous pouvons tous y arriver.